Tempête Porte des Lilas

Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous…..Ahhhhhh, merci Marianne, quelle bonne idée tes neurones ont eu en te mettant cette chanson de Gainsbourg dans la tête ! voilà un joli titre pour mon nouveau châle !

Plein de petits trous agrémentent ce châle doudou et tout léger de forme un peu bizarroïde, commencé avec une bande de point mousse, j’avais une idée en tête et comme souvent dans mes créations, elle a évolué au fur et à mesure pour finir en triangle un peu asymétrique.

À peine aperçu sur mes épaule lors d’un apéro-tricot (ça, je vous en parlerai bientôt, ici à Avignon, on boit des bières en tricotant tous les 15 jours…), Marianne a bondi en disant « je le veux » ! Ouiiiii, tu seras ma knit-testeuse ! Vous pouvez courir admirer sa version !

petit édit : Marianne dit l’avoir vu lors d’un concert de pianos (oui, un s à piano car il y en avait 2) que nous avions organisé à l’aube ou presque sur la place du Palais des Papes, ben ça…je croyais que c’était au pub…bon, faut dire que l’on se voit souvent…J’avais peut-être bu trop de bières ce jour là, hum, hum…

Bon, bon, ce n’est pas le tout d’inventer des modèles, il faut les écrire proprement, les traduire en anglais et faire évidemment des photos sympas, c’est là que cela se corse, car le jour où tout est prêt, où le chéri est dispo, gniiiiiiii, le mistral décide de faire des siennes et pas dans la demi-mesure, celles qui vivent sous ses assauts me comprendront !

   

   

 ……..

Nous finissons par plier et battre en retraire

Ouf, ça décoiffe carrément !!

Retour dans mon atelier, quelques bouts de scotch m’aideront bien hum, hum :

Châle Porte des Lilas

2 écheveaux de Malabrigo Lace couleur Azul profundo
aiguilles n° 4

douceur absolue

4,00 € en français & in english

re-édit : non, non, je n’oublie pas le Picpus, je m’aplatis en excuse surtout pour une adorable qui m’envoie des bisous à la violette !