Défi 13 # 5

Pas de bug, bien, bien, mes redirections sont bonnes hihi !

Bon, ce n’est pas le jour de parler webmastering, mais plutôt jour de bleu, d’eau, de pluie, de rivière bordée d’arbres, comme on veut !

J’ai choisi le bleu tout court, un de ceux qui font penser aux mers du sud, c’est plus inspirant que la pluie grisailleuse, non ?

J’ai utilisé ceci :

Une petite merveille de laine, une douceur à tomber, à se lover dedans en regardant la pluie tomber…Je l’ai achetée il y a des lustres chez Sandra de l’Echappée Laine (d’ailleurs si tu me lis, je serai heureuse de savoir ce que tu deviens !).

Bizarrement, cette tuerie en pelote est devenue ma laine maudite, j’ai commencé avec moult projets qui n’ont jamais rien donné, toujours défaits et finalement reléguée dans une boîte, il a fallu ce défi pour la retrouver et trouver en 5 minutes le projet idéal !

Un Petra lui va comme un gant !

Difficile de rendre son exacte couleur bleu turquoise, bouhhh

Je le porte à même la peau, c’est aussi doux qu’un sweet en velours, mmmmm….

Evidemment, vous avez un œil sagace, il ne vous a pas échappé que j’ai légèrement modifié ce pull, c’est plus fort que moi, ahem…

Voici mes modifs : corps rallongé en rajoutant des diminutions : tous les 8 rgs 6 fois, faire 8 rgs droits, puis les augmentations pour l’évasement vers les hanches :  à 7 mailles des marqueurs de coté : tous les 5 rgs 4 fois, faire 5 rgs droits.

j’ai rabattu 4 mailles au centre des cotés puis tous les 2 rgs : 1 fois 2 m, et 2 x 1 m. J’ai continué à faire des dim mais à 2 m des bords (là, c’est tricoté en aller et retour, même chose pour le devant) :

à droite : k2, SSK  à gauche : s’arrêter à 4 m de la fin du rg, k2tog, k2. et ce tous les 4 rgs 2 fois.

côtes 2/2 avec des aiguilles n° 4 en répartissant 8 augm sur le premier rg et en commançant par k3, p2, k2…..et finir par k3, et en continuant les dim comme ci-dessus tous les 2 rgs jusqu’à avoir « mangé » 2 m envers et 2 m endroit….Vous me suivez  ? Une fois ces dim terminées, continuer droit et rabattre au 17 ème rg.

J’ai ensuite relevé 60 m toujours aig 4 le long des cotés, fait 6 rgs droit, rabattu au 7ème rg.

Des manches bien longues, chez moi, c’est tout ou rien, soit manches 3/4 soit trèèèèès longues !

première dim de manches après 8 rgs, ensuite tous les 14 rgs 3 fois et tous les 20 rgs 2 fois, faire encore 20 rgs, finir par 19 rgs de côtes 2/2 aig n°4 en répartissant 4 augm au premier rg, rabattre au 20ème rg.

Je ne le voulait pas trop moulant, mon échantillon est le même mais comme la plus petite taille est un 32  » (81,28 cm) de buste et que je fais un 31 « (78,74 cm), cela va parfaitement !

J’ai carburé comme une folle car commencé mercredi dernier dans la soirée, mais cela ne m’a pas empêché de faire un petit dessert dimanche (chose exceptionnelle, je ne cuisine plus ou presque plus depuis que les loustics ne sont plus at home !), je vous donne la recette, c’est issu d’un petit livre que j’affectionne : Petites Crèmes d’Isabel Brancq chez Marabout

Crème au chocolat :

pour 6 personnes, attention, à faire la veille !

25cl de lait

25 cl de crème liquide épaisse

3 jaunes d’oeufs

60 g de sucre

150 gr de chocolat noir (je prends du 86 %, huuuuuuu)

1 feuille de gélatine (bio, c’est mieux)

porter lait et crème à ébullition dans une casserole.

Mettre la feuille de gélatine dans de l’eau froide.

pendant ce temps, battre (au batteur, cela va plus vite et cela mousse bien) les jaunes d’oeufs et le sucre.

verser d’abord un peu de mélange lait/crème chaud dans les oeufs/sucre, mélanger vivement en même temps pour éviter la coagulation des oeufs, puis tout verser et remettre dans la casserole sur feu moyen/doux (j’ai une plaque induction, je mets sur 4 en mélangeant tout le temps et en surveillant à mort, c’est comme une crème anglaise, faut pas se laisser distraire par quoique ce soit !), arrêter quand ce mélange deviens plus épais.

Faire fondre le chocolat (bain-marie ou cro-onde comme on veut), mélanger le chocolat à la crème anglaise plus riche tu meurs, bien bien mélanger, il faut qu’elle devienne marron foncé et enfin la gélatine essorée.

Verser tout ce binz dans vos ramequins préférés (j’aime bien les verrines porte bougies du suédois) et mettez au frais.

Le lendemain c’est comme si vous mangiez une petite crème au chocolat de Madame La Laitière, en mieux cela va de soi !

Fallait bien ça pour se réchauffer le moral rien qu’à l’idée de se dire que ce serait bien d’aller à la piscine faire 1 km deux fois par semaine…………………….

Filez voir maintenant les autres qui se baignent dans le bleu !

Défi 13 # 4

Couleurs pastels acides, vache de vacherie !

Que faire de ce thème ? Mouuuuhhh, alors c’est parti pour cogitation, moult essais en tout genre, Pénélope partie assurée, baaahhhh, virée et revirée chez mon dealer d’Avignon, couleurs boarf ensemble………Vide…………Syndrôme de la page blanche………… mamamia, vais-je survivre à ce truc ? Allez cocotte, faut pas se laisser abattre par un défi pareil, coup de pied au cul et hop, on laisse tomber les aiguilles et on saisit son super crochet de la muerte et à l’attaque !

Sac fait en totale impro évoluant au fur et à mesure, tout en coton de Katia, le Cotton 100% associé à du Dégradé Sun, crochet 3,5.

J’avoue que une fois parti, le crochet est monté à toute vitesse !

Tout doublé, j’ai fait un sac dans le sac, gni ? Ben voui, c’est logique, dans le crochet, y’a des trous, donc voir l’envers de la doublure par les trous, c’est moyen bof, z’êtes d’accord ?

Donc sac en tissu beau américain et doublure en extérieur en bête toile fine écrue que j’ai entoilée (heu, beau tissu entoilé aussi). Pas de coutures visibles, Je vous explique comment faire dans ce cas :

Pièces du sac : un fond rond, un rectangle hauteur du sac et longueur correspondant au tour mesuré sur le bord haut du sac crocheté.

Pour la partie intérieure du sac tissu, plier le rectangle en 2 et le coudre sur sa hauteur. Coudre 2 fils de fronce sur l’un des bords pour l’adapter au fond de sac rond, les coudre ensemble.

Pour la partie extérieure du sac tissu, faire la même chose mais laisser une ouverture dans la couture de coté du rectangle.

Mettre le sac intérieur dans le sac extérieur en faisant correspondre la couture coté de chacun des sacs endroit contre endroit et coudre tout autour en haut. Retourner le tout par l’ouverture laissée sur le sac extérieur, et fermez cette ouverture par une couture invisible à la main (hahem, ouich, je sais, cela ne se voit pas, mais ça, c’est mon coté maniaque…)

Pour celles qui veulent, vous pouvez vous amuser à faire une poche intérieure passepoilée, il faut évidemment la réaliser avant de tout coudre (je l’ai faite à 5 cm du bord haut en sachant que j’ai compté 1 cm de valeur de couture).

Sac en tissu cousu aussi à la main en points invibles.

Fait 4 anses identiques, fixées par des rivets de crotte de bique (des Prym pour ne pas les nommer) à poser à la pince et qui se transpercent une fois écrasées, je leur ai fait la peau en les oignant de super méga colle et yeeeees, tout tient  et j’ai l’illusion d’avoir de beaux rivets de pro !

Mais voilà, je ne voulais pas en rester là, trop simple (mazo, moi ?), fallait absolument un truc pour accompagner mon sac (heu en fait, je n’avais strictement rien à assortir avec….) donc voilà, j’ai créer un gilet en godron, top-down, empiècement en rond en Cotton 100 % aussi. C’est un proto, j’ai quelques améliorations à faire et je voudrai le refaire dans une belle laine de luxe comme Madelinetosh que j’aime que j’adore que je vénère !

Info : Le Cotton 100 % de Katia passé à 40 ° puis au sèche-linge rétrécit à mort…… je sais, je suis une kamikase girl question machine à laver……….

Alors ? il vous plait mon sac kitch ?

Et maintenant, z’avez plus qu’à faire une petit tour pour voir ce que les autres superstitieuses ont trouvé comme idée pour honorer ce vendredi 13 !

Defi 13

Thème du mois : Froid…? Moi, jamais !

pffff, pour mon premier défi 13, quelle loose, enfin pas pour la réalisation, mais pour les photos.

J’ai reçu un somptueux cadeau de la part de mon chéri : un génial appareil photo reflex Canon EOS 550D, wow, quelle bestiole, une vrais machine à gaz (bon, ne fait pas encore le café, mais bon, hein, on ne va pas ergoter !). Prise en main délicate, surtout que je ne veux travailler qu’en manuel, donc jonglage entre les ISO, Les valeurs d’ouverture, etc. Première photo jolie, voyez plutôt :

c’est une toute petite pelote de 14 gr de Kidsilk Habu, la plus douce de toutes les kidsilk que je connaisse, ici couleur Nuts.

elle m’a servi à faire un joli Trendy. Je l’ai associée à de la Glosslace de Knit Picks que m’avais (il y a pas mal de temps) généreusement offerte l’adorable demoiselle du site l’Échappée Laine, du temps où elle avait son blog l’Aiguille est dans le pré (qui n’existe plus…).J’avais totalement craqué sur un magnifique châle qu’elle avait réalisé dans cette Knit Picks d’une couleur sublime et délicate, malheureusement devenue introuvable, et devant mon désarrois, gentille Sandra m’a envoyé ce qui lui restait, presque un écheveau entier !

J’ai donc opté pour un Trendy, tricoté en 5, c’est devenu mon doudou de cou comme dirait Marianne, je ne le quitte presque pas dès que les frimas arrivent !

Image encore correcte, quoique floue…Le manque de lumière et ma position contorsionnée pour cadrer ce châle (même si je bloque ma respiration et tous mes muscles pour ne pas bouger) ont eu raison de la netteté….

Ensuite, petit bonnet vite réalisé en 2 soirées : le Brioche Hood Hat, comme son nom l’indique, fait en un drôle de point : le brioche stitch, sorte de côte anglaise super agréable à faire et impec pour faire des rangs raccourcis !

Drôle de bête vue comme ça, mais sur la tête, il vaut le coup et vraiment super super chaud ! Fait avec presque 3 pelotes de Légende de Bouton d’or (trouvée à la Boite à Tricot à Avignon), aig 4 et 4,5.

Et pour finir ma panoplie anti-froid, encore un gros big col, ben voui, je suis accro aux gros bigs cols, cette fois 3 pelotes de Odisea de Katia (encore dénichée à la Boite à Tricot), grosse laine qui change de couleur, tricotée aig 10, je vous donne ma recette :

C’est un bête tube de 56 m, faire 33 rgs de jersey en rond, ne pas couper le fil, monter 8 m sur l’aig gauche avec de la laine auxiliaire et à la suite du dernier rg de jersey, tricoter ces 8 m (qui seront toujours tricotées au point mousse).

Au deuxième rg (et ensuite tous les rgs pairs), tricoter ensemble par les brins arrières, la 8 ème et 9 ème m, continuer ainsi jusqu’à avoir « mangé » toutes les m du col, cela fait une bordure en point mousse.

Joindre le rg de montage et le dernier par un grafting.

dernière photo à peu près valable :

Je porte ce col en faisant un gros revers, d’où le jersey envers visible sur cette image.

Maintenant, cela devient totalement cata, quoique artistique, hum, hum :

Gloups total quand j’ai ouvert les images, bon, donc pour ne pas perdre totalement la face, je présente donc en avant-première mon petit pull léger comme une plume et super chaud :

PICPUS PULL

modèle cléonis

explications disponibles très très bientôt sur Ravelry !

Si vous voulez en savoir un peu plus, allez faire un tour chez Entre les Mailles, où Marianne elle a été ma gentille knit-testeuse !

allez Hop ! Un petit tour sur le Défi 13 pour admirer les autres superstitieuses !

Defi 13

Thème du mois : Froid…? Moi, jamais !

pffff, pour mon premier défi 13, quelle loose, enfin pas pour la réalisation, mais pour les photos.

J’ai reçu un somptueux cadeau de la part de mon chéri : un génial appareil photo reflex Canon EOS 550D, wow, quelle bestiole, une vrais machine à gaz (bon, ne fait pas encore le café, mais bon, hein, on ne va pas ergoter !). Prise en main délicate, surtout que je ne veux travailler qu’en manuel, donc jonglage entre les ISO, Les valeurs d’ouverture, etc. Première photo jolie, voyez plutôt :

c’est une toute petite pelote de 14 gr de Kidsilk Habu, la plus douce de toutes les kidsilk que je connaisse, ici couleur Nuts.

elle m’a servi à faire un joli Trendy. Je l’ai associée à de la Glosslace de Knit Picks que m’avais (il y a pas mal de temps) généreusement offerte l’adorable demoiselle du site l’Échappée Laine, du temps où elle avait son blog l’Aiguille est dans le pré (qui n’existe plus…).J’avais totalement craqué sur un magnifique châle qu’elle avait réalisé dans cette Knit Picks d’une couleur sublime et délicate, malheureusement devenue introuvable, et devant mon désarrois, gentille Sandra m’a envoyé ce qui lui restait, presque un écheveau entier !

J’ai donc opté pour un Trendy, tricoté en 5, c’est devenu mon doudou de cou comme dirait Marianne, je ne le quitte presque pas dès que les frimas arrivent !

Image encore correcte, quoique floue…Le manque de lumière et ma position contorsionnée pour cadrer ce châle (même si je bloque ma respiration et tous mes muscles pour ne pas bouger) ont eu raison de la netteté….

Ensuite, petit bonnet vite réalisé en 2 soirées : le Brioche Hood Hat, comme son nom l’indique, fait en un drôle de point : le brioche stitch, sorte de côte anglaise super agréable à faire et impec pour faire des rangs raccourcis !

Drôle de bête vue comme ça, mais sur la tête, il vaut le coup et vraiment super super chaud ! Fait avec presque 3 pelotes de Légende de Bouton d’or (trouvée à la Boite à Tricot à Avignon), aig 4 et 4,5.

Et pour finir ma panoplie anti-froid, encore un gros big col, ben voui, je suis accro aux gros bigs cols, cette fois 3 pelotes de Odisea de Katia (encore dénichée à la Boite à Tricot), grosse laine qui change de couleur, tricotée aig 10, je vous donne ma recette :

C’est un bête tube de 56 m, faire 33 rgs de jersey en rond, ne pas couper le fil, monter 8 m sur l’aig gauche avec de la laine auxiliaire et à la suite du dernier rg de jersey, tricoter ces 8 m (qui seront toujours tricotées au point mousse).

Au deuxième rg (et ensuite tous les rgs pairs), tricoter ensemble par les brins arrières, la 8 ème et 9 ème m, continuer ainsi jusqu’à avoir « mangé » toutes les m du col, cela fait une bordure en point mousse.

Joindre le rg de montage et le dernier par un grafting.

dernière photo à peu près valable :

Je porte ce col en faisant un gros revers, d’où le jersey envers visible sur cette image.

Maintenant, cela devient totalement cata, quoique artistique, hum, hum :

Gloups total quand j’ai ouvert les images, bon, donc pour ne pas perdre totalement la face, je présente donc en avant-première mon petit pull léger comme une plume et super chaud :

PICPUS PULL

modèle cléonis

explications disponibles très très bientôt sur Ravelry !

Si vous voulez en savoir un peu plus, allez faire un tour chez Entre les Mailles, où Marianne elle a été ma gentille knit-testeuse !

allez Hop ! Un petit tour sur le Défi 13 pour admirer les autres superstitieuses !