Non, non, non…

…Je ne vous ai pas oubliés…Oui, je sais, une saison entière sans billets…J’exagère vraiment, mais enfin, l’été n’est guère propice pour moi pour passer du temps sur la blogo, le boulot est intense et la rentrée, n’en parlons pas…Bon, je ne peux pas dire que maintenant cela se calme, mais j’arrête aussi de procrastiner (je suis spécialiste en la matière), hum, hum…

je voudrai rassurer celles qui attente mon gilet en godron, il va arriver, promis, juré, craché ! Je suis dans le calcul de laine nécessaire pour chaque taille et je vous avoue que ce n’est pas de la tarte…

Et aussi pour le pull Picpus, je l’ai entièrement refait d’une autre façon, sans aucune couture en top-down, cela évite des tas de fils à rentrer et sur des points très aérés, cela est un réel bonus !

En attendant, pour vous faire patienter, je vous présente ma dernière création, un châle tout léger en  Holst Garn Coast (j’adore cette qualité, toute douce, légère comme une plume, de très jolies couleurs, elle passe à la machine et les pelotes sont très généreuses en métrage pour un prix vraiment raisonnable !)

Il est tricoté de gauche à droite et si vous savez maîtriser les rangs raccourcis, pas besoin d’être experte pour le réaliser, j’ai détaillé pratiquement tous les rangs….

Voici un lien très très pratique et très bien fait pour comprendre les rangs raccourcis, vidéos réalisées par Astrante ; dans ce châle j’ai utilisé la méthode « wrap & turn », vous la trouverez en parcourant sa liste, profitez-en pour parcourir son site que j’aime beaucoup ! (Grand merci à toi au passage pour l’autorisation !)

2 pelotes de 50 gr de Holst Garn Coast , soit environ 700 m
aiguilles 3,75 mm.

4,00 €

 

Je reviens très vite pour vous montrer tout ce que j’ai tricoté cet été, j’ai quand même eu le temps de tenir mes aiguilles, sur les plateaux de concert entre autres lieux !

Petit excercice à deux

Quand Mademoiselle C m’a proposée de tricoter ensemble un joli châle tout simple et facile, j’ai immédiatement dit oui ! Je venais de recevoir la laine que je lui avais achetée, c’était l’occasion idéale pour l’essayer :

Lumière Yarns, Blue Faced Leicester 2 ply

colori Acier

100 gr : 360 m

Quant à elle, Mademoiselle a choisi dans la même laine la couleur confetti qui porte si bien son nom !

Voici donc le fameux châle Shaelyn de Leila Raabe, modèle payant disponible sur Ravelry (ne me demandez pas de le traduire, je suis déjà très en retard pour d’autres traduction et je n’ai pas du tout du tout le temps en ce moment…)

Aiguille n° 4,5 pour le mien et cette couleur ! Houuuuu cette couleur, je suis in love !

quel bonheur d’avoir ceci sur les aiguilles, pas besoin de réfléchir, cerveau mis en mode automatique, j’adore, cela me repose de mes essais frénétiques pour le prochain Défi 13 qui a bien du mal à m’inspirer…

J’ai pu rajouter une cinquième répétition de la grille, tout en flippant et surveillant ma pelote du coin de l’oeil,  je n’avais aucune envie de défaire la bête si la laine venait à manquer pour l’achever, vous comprenez ça, j’en suis sûre ! Mais, mais, mais cette laine a été parfaite sous tous les angles, j’aurai même pu rajouter 2 rgs au motif final …

Ce KAL fut réalisé à toute vitesse, nous sommes trop fortes héhé !!

Je suis heureuse d’avoir tricoté en duo avec ma si chouette et douée Mademoiselle C, et d’avoir ainsi testé sa laine si jolie et je vous assure que je ne vais pas en restée là, lisez ceci et vous comprendrez !

Tempête Porte des Lilas

Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous…..Ahhhhhh, merci Marianne, quelle bonne idée tes neurones ont eu en te mettant cette chanson de Gainsbourg dans la tête ! voilà un joli titre pour mon nouveau châle !

Plein de petits trous agrémentent ce châle doudou et tout léger de forme un peu bizarroïde, commencé avec une bande de point mousse, j’avais une idée en tête et comme souvent dans mes créations, elle a évolué au fur et à mesure pour finir en triangle un peu asymétrique.

À peine aperçu sur mes épaule lors d’un apéro-tricot (ça, je vous en parlerai bientôt, ici à Avignon, on boit des bières en tricotant tous les 15 jours…), Marianne a bondi en disant « je le veux » ! Ouiiiii, tu seras ma knit-testeuse ! Vous pouvez courir admirer sa version !

petit édit : Marianne dit l’avoir vu lors d’un concert de pianos (oui, un s à piano car il y en avait 2) que nous avions organisé à l’aube ou presque sur la place du Palais des Papes, ben ça…je croyais que c’était au pub…bon, faut dire que l’on se voit souvent…J’avais peut-être bu trop de bières ce jour là, hum, hum…

Bon, bon, ce n’est pas le tout d’inventer des modèles, il faut les écrire proprement, les traduire en anglais et faire évidemment des photos sympas, c’est là que cela se corse, car le jour où tout est prêt, où le chéri est dispo, gniiiiiiii, le mistral décide de faire des siennes et pas dans la demi-mesure, celles qui vivent sous ses assauts me comprendront !

   

   

 ……..

Nous finissons par plier et battre en retraire

Ouf, ça décoiffe carrément !!

Retour dans mon atelier, quelques bouts de scotch m’aideront bien hum, hum :

Châle Porte des Lilas

2 écheveaux de Malabrigo Lace couleur Azul profundo
aiguilles n° 4

douceur absolue

4,00 € en français & in english

re-édit : non, non, je n’oublie pas le Picpus, je m’aplatis en excuse surtout pour une adorable qui m’envoie des bisous à la violette !

Defi 13

Thème du mois : Froid…? Moi, jamais !

pffff, pour mon premier défi 13, quelle loose, enfin pas pour la réalisation, mais pour les photos.

J’ai reçu un somptueux cadeau de la part de mon chéri : un génial appareil photo reflex Canon EOS 550D, wow, quelle bestiole, une vrais machine à gaz (bon, ne fait pas encore le café, mais bon, hein, on ne va pas ergoter !). Prise en main délicate, surtout que je ne veux travailler qu’en manuel, donc jonglage entre les ISO, Les valeurs d’ouverture, etc. Première photo jolie, voyez plutôt :

c’est une toute petite pelote de 14 gr de Kidsilk Habu, la plus douce de toutes les kidsilk que je connaisse, ici couleur Nuts.

elle m’a servi à faire un joli Trendy. Je l’ai associée à de la Glosslace de Knit Picks que m’avais (il y a pas mal de temps) généreusement offerte l’adorable demoiselle du site l’Échappée Laine, du temps où elle avait son blog l’Aiguille est dans le pré (qui n’existe plus…).J’avais totalement craqué sur un magnifique châle qu’elle avait réalisé dans cette Knit Picks d’une couleur sublime et délicate, malheureusement devenue introuvable, et devant mon désarrois, gentille Sandra m’a envoyé ce qui lui restait, presque un écheveau entier !

J’ai donc opté pour un Trendy, tricoté en 5, c’est devenu mon doudou de cou comme dirait Marianne, je ne le quitte presque pas dès que les frimas arrivent !

Image encore correcte, quoique floue…Le manque de lumière et ma position contorsionnée pour cadrer ce châle (même si je bloque ma respiration et tous mes muscles pour ne pas bouger) ont eu raison de la netteté….

Ensuite, petit bonnet vite réalisé en 2 soirées : le Brioche Hood Hat, comme son nom l’indique, fait en un drôle de point : le brioche stitch, sorte de côte anglaise super agréable à faire et impec pour faire des rangs raccourcis !

Drôle de bête vue comme ça, mais sur la tête, il vaut le coup et vraiment super super chaud ! Fait avec presque 3 pelotes de Légende de Bouton d’or (trouvée à la Boite à Tricot à Avignon), aig 4 et 4,5.

Et pour finir ma panoplie anti-froid, encore un gros big col, ben voui, je suis accro aux gros bigs cols, cette fois 3 pelotes de Odisea de Katia (encore dénichée à la Boite à Tricot), grosse laine qui change de couleur, tricotée aig 10, je vous donne ma recette :

C’est un bête tube de 56 m, faire 33 rgs de jersey en rond, ne pas couper le fil, monter 8 m sur l’aig gauche avec de la laine auxiliaire et à la suite du dernier rg de jersey, tricoter ces 8 m (qui seront toujours tricotées au point mousse).

Au deuxième rg (et ensuite tous les rgs pairs), tricoter ensemble par les brins arrières, la 8 ème et 9 ème m, continuer ainsi jusqu’à avoir « mangé » toutes les m du col, cela fait une bordure en point mousse.

Joindre le rg de montage et le dernier par un grafting.

dernière photo à peu près valable :

Je porte ce col en faisant un gros revers, d’où le jersey envers visible sur cette image.

Maintenant, cela devient totalement cata, quoique artistique, hum, hum :

Gloups total quand j’ai ouvert les images, bon, donc pour ne pas perdre totalement la face, je présente donc en avant-première mon petit pull léger comme une plume et super chaud :

PICPUS PULL

modèle cléonis

explications disponibles très très bientôt sur Ravelry !

Si vous voulez en savoir un peu plus, allez faire un tour chez Entre les Mailles, où Marianne elle a été ma gentille knit-testeuse !

allez Hop ! Un petit tour sur le Défi 13 pour admirer les autres superstitieuses !

Defi 13

Thème du mois : Froid…? Moi, jamais !

pffff, pour mon premier défi 13, quelle loose, enfin pas pour la réalisation, mais pour les photos.

J’ai reçu un somptueux cadeau de la part de mon chéri : un génial appareil photo reflex Canon EOS 550D, wow, quelle bestiole, une vrais machine à gaz (bon, ne fait pas encore le café, mais bon, hein, on ne va pas ergoter !). Prise en main délicate, surtout que je ne veux travailler qu’en manuel, donc jonglage entre les ISO, Les valeurs d’ouverture, etc. Première photo jolie, voyez plutôt :

c’est une toute petite pelote de 14 gr de Kidsilk Habu, la plus douce de toutes les kidsilk que je connaisse, ici couleur Nuts.

elle m’a servi à faire un joli Trendy. Je l’ai associée à de la Glosslace de Knit Picks que m’avais (il y a pas mal de temps) généreusement offerte l’adorable demoiselle du site l’Échappée Laine, du temps où elle avait son blog l’Aiguille est dans le pré (qui n’existe plus…).J’avais totalement craqué sur un magnifique châle qu’elle avait réalisé dans cette Knit Picks d’une couleur sublime et délicate, malheureusement devenue introuvable, et devant mon désarrois, gentille Sandra m’a envoyé ce qui lui restait, presque un écheveau entier !

J’ai donc opté pour un Trendy, tricoté en 5, c’est devenu mon doudou de cou comme dirait Marianne, je ne le quitte presque pas dès que les frimas arrivent !

Image encore correcte, quoique floue…Le manque de lumière et ma position contorsionnée pour cadrer ce châle (même si je bloque ma respiration et tous mes muscles pour ne pas bouger) ont eu raison de la netteté….

Ensuite, petit bonnet vite réalisé en 2 soirées : le Brioche Hood Hat, comme son nom l’indique, fait en un drôle de point : le brioche stitch, sorte de côte anglaise super agréable à faire et impec pour faire des rangs raccourcis !

Drôle de bête vue comme ça, mais sur la tête, il vaut le coup et vraiment super super chaud ! Fait avec presque 3 pelotes de Légende de Bouton d’or (trouvée à la Boite à Tricot à Avignon), aig 4 et 4,5.

Et pour finir ma panoplie anti-froid, encore un gros big col, ben voui, je suis accro aux gros bigs cols, cette fois 3 pelotes de Odisea de Katia (encore dénichée à la Boite à Tricot), grosse laine qui change de couleur, tricotée aig 10, je vous donne ma recette :

C’est un bête tube de 56 m, faire 33 rgs de jersey en rond, ne pas couper le fil, monter 8 m sur l’aig gauche avec de la laine auxiliaire et à la suite du dernier rg de jersey, tricoter ces 8 m (qui seront toujours tricotées au point mousse).

Au deuxième rg (et ensuite tous les rgs pairs), tricoter ensemble par les brins arrières, la 8 ème et 9 ème m, continuer ainsi jusqu’à avoir « mangé » toutes les m du col, cela fait une bordure en point mousse.

Joindre le rg de montage et le dernier par un grafting.

dernière photo à peu près valable :

Je porte ce col en faisant un gros revers, d’où le jersey envers visible sur cette image.

Maintenant, cela devient totalement cata, quoique artistique, hum, hum :

Gloups total quand j’ai ouvert les images, bon, donc pour ne pas perdre totalement la face, je présente donc en avant-première mon petit pull léger comme une plume et super chaud :

PICPUS PULL

modèle cléonis

explications disponibles très très bientôt sur Ravelry !

Si vous voulez en savoir un peu plus, allez faire un tour chez Entre les Mailles, où Marianne elle a été ma gentille knit-testeuse !

allez Hop ! Un petit tour sur le Défi 13 pour admirer les autres superstitieuses !

Nouveau départ

Comment commencer ? je tourne en rond sur mon clavier pour introduire ce tout premier billet… Pas facile après avoir déserté la blogo pendant des mois, hum, hum, alors je vous dis tout simplement bienvenue dans mon nouvel univers.

Quel chantier ! Il a fallu déblayer, repeindre (beaucoup), s’arracher un peu les cheveux, se décider à ouvrir les portes en laissant quelques pièces en jachère le temps d’affiner des tas de codes…

Cléonis  ?
C’est un prénom masculin. Juste parce que qu’un couple de mes ancêtres eût deux enfants, une fille et un garçon. ils furent tous les deux prénommés en homonyme : Cléonis(se).
J’adore cette histoire et j’adore ce prénom, voilà tout.

Je publierai sur ce blog aussi bien mes créations que mes interprétations, il y aura aussi des tutos tricot et couture et peut-être parfois mes états d’âme, mais promis, je ne vous casserai pas (trop) les pieds, huh, huh !

Alors, alors, depuis tous ces mois d’absence, j’ai commis quelques petites choses, je vous montre pour l’instant des modèles venant d’autres créateurs, les miens n’étant pas encore tout à fait finalisés (je suis en pleine écriture, traduction, photos…)

En voici un premier en guise d’ouverture :

La chaleur du sud ne m’a arrêtée pour tricoter comme une folle, je n’ai fait qu’une seule chose « légère » en soie et coton. Voici d’abord mon Sothia, merveilleux châle immense, qui s’est imposé à moi après l’avoir vu chez Mademoiselle C (Knit Cat’s est son blog,) rapide à faire pour la partie rayée et looooongue pour les côtes, surtout la dernière partie, près de 800 m….J’ai tenu bon et aucun regret, il est parfait ! Petit conseil : tricotez surtout votre première m de chaque rang lâche, très lâche, ne tirez pas sur le fil de la couleur précédente, sinon, gare à la bordure qui tire !

2 pelotes d’alpaga Drops couleur Rouge
25 gr de Samarkand Holstgarn couleur Clay
aiguille n° 4
un zeste de patience

Et vous ne le croirez jamais, mais…..j’ai fait de l’expérimental :  une jolie nouvelle machine à laver très pro, très nickel, très allemande quoi, est venue remplacer ma vieille qui rendait l’âme. Oh ! programme « lavage main » ooooohh ! Mon châle fit le test qui se révéla totalement crash, gloups…….feutré il est !

Jamais alpaga
à la machine tu ne mettras

Édit du 30/11/2011 :

Je cafouille un peu pour mes réponses à vos adorables commentaires, donc soit c’est en réponse  dans les coms, soit dans votre boite mail perso ! Je pense qu’à partir de maintenant, je répondrai directement dans les coms, cela peut servir aussi aux autres de temps en temps, alors inscrivez-vous aux coms si vous en laissez un…