Défi 13 # 5

Pas de bug, bien, bien, mes redirections sont bonnes hihi !

Bon, ce n’est pas le jour de parler webmastering, mais plutôt jour de bleu, d’eau, de pluie, de rivière bordée d’arbres, comme on veut !

J’ai choisi le bleu tout court, un de ceux qui font penser aux mers du sud, c’est plus inspirant que la pluie grisailleuse, non ?

J’ai utilisé ceci :

Une petite merveille de laine, une douceur à tomber, à se lover dedans en regardant la pluie tomber…Je l’ai achetée il y a des lustres chez Sandra de l’Echappée Laine (d’ailleurs si tu me lis, je serai heureuse de savoir ce que tu deviens !).

Bizarrement, cette tuerie en pelote est devenue ma laine maudite, j’ai commencé avec moult projets qui n’ont jamais rien donné, toujours défaits et finalement reléguée dans une boîte, il a fallu ce défi pour la retrouver et trouver en 5 minutes le projet idéal !

Un Petra lui va comme un gant !

Difficile de rendre son exacte couleur bleu turquoise, bouhhh

Je le porte à même la peau, c’est aussi doux qu’un sweet en velours, mmmmm….

Evidemment, vous avez un œil sagace, il ne vous a pas échappé que j’ai légèrement modifié ce pull, c’est plus fort que moi, ahem…

Voici mes modifs : corps rallongé en rajoutant des diminutions : tous les 8 rgs 6 fois, faire 8 rgs droits, puis les augmentations pour l’évasement vers les hanches :  à 7 mailles des marqueurs de coté : tous les 5 rgs 4 fois, faire 5 rgs droits.

j’ai rabattu 4 mailles au centre des cotés puis tous les 2 rgs : 1 fois 2 m, et 2 x 1 m. J’ai continué à faire des dim mais à 2 m des bords (là, c’est tricoté en aller et retour, même chose pour le devant) :

à droite : k2, SSK  à gauche : s’arrêter à 4 m de la fin du rg, k2tog, k2. et ce tous les 4 rgs 2 fois.

côtes 2/2 avec des aiguilles n° 4 en répartissant 8 augm sur le premier rg et en commançant par k3, p2, k2…..et finir par k3, et en continuant les dim comme ci-dessus tous les 2 rgs jusqu’à avoir « mangé » 2 m envers et 2 m endroit….Vous me suivez  ? Une fois ces dim terminées, continuer droit et rabattre au 17 ème rg.

J’ai ensuite relevé 60 m toujours aig 4 le long des cotés, fait 6 rgs droit, rabattu au 7ème rg.

Des manches bien longues, chez moi, c’est tout ou rien, soit manches 3/4 soit trèèèèès longues !

première dim de manches après 8 rgs, ensuite tous les 14 rgs 3 fois et tous les 20 rgs 2 fois, faire encore 20 rgs, finir par 19 rgs de côtes 2/2 aig n°4 en répartissant 4 augm au premier rg, rabattre au 20ème rg.

Je ne le voulait pas trop moulant, mon échantillon est le même mais comme la plus petite taille est un 32  » (81,28 cm) de buste et que je fais un 31 « (78,74 cm), cela va parfaitement !

J’ai carburé comme une folle car commencé mercredi dernier dans la soirée, mais cela ne m’a pas empêché de faire un petit dessert dimanche (chose exceptionnelle, je ne cuisine plus ou presque plus depuis que les loustics ne sont plus at home !), je vous donne la recette, c’est issu d’un petit livre que j’affectionne : Petites Crèmes d’Isabel Brancq chez Marabout

Crème au chocolat :

pour 6 personnes, attention, à faire la veille !

25cl de lait

25 cl de crème liquide épaisse

3 jaunes d’oeufs

60 g de sucre

150 gr de chocolat noir (je prends du 86 %, huuuuuuu)

1 feuille de gélatine (bio, c’est mieux)

porter lait et crème à ébullition dans une casserole.

Mettre la feuille de gélatine dans de l’eau froide.

pendant ce temps, battre (au batteur, cela va plus vite et cela mousse bien) les jaunes d’oeufs et le sucre.

verser d’abord un peu de mélange lait/crème chaud dans les oeufs/sucre, mélanger vivement en même temps pour éviter la coagulation des oeufs, puis tout verser et remettre dans la casserole sur feu moyen/doux (j’ai une plaque induction, je mets sur 4 en mélangeant tout le temps et en surveillant à mort, c’est comme une crème anglaise, faut pas se laisser distraire par quoique ce soit !), arrêter quand ce mélange deviens plus épais.

Faire fondre le chocolat (bain-marie ou cro-onde comme on veut), mélanger le chocolat à la crème anglaise plus riche tu meurs, bien bien mélanger, il faut qu’elle devienne marron foncé et enfin la gélatine essorée.

Verser tout ce binz dans vos ramequins préférés (j’aime bien les verrines porte bougies du suédois) et mettez au frais.

Le lendemain c’est comme si vous mangiez une petite crème au chocolat de Madame La Laitière, en mieux cela va de soi !

Fallait bien ça pour se réchauffer le moral rien qu’à l’idée de se dire que ce serait bien d’aller à la piscine faire 1 km deux fois par semaine…………………….

Filez voir maintenant les autres qui se baignent dans le bleu !

Non, non, non…

…Je ne vous ai pas oubliés…Oui, je sais, une saison entière sans billets…J’exagère vraiment, mais enfin, l’été n’est guère propice pour moi pour passer du temps sur la blogo, le boulot est intense et la rentrée, n’en parlons pas…Bon, je ne peux pas dire que maintenant cela se calme, mais j’arrête aussi de procrastiner (je suis spécialiste en la matière), hum, hum…

je voudrai rassurer celles qui attente mon gilet en godron, il va arriver, promis, juré, craché ! Je suis dans le calcul de laine nécessaire pour chaque taille et je vous avoue que ce n’est pas de la tarte…

Et aussi pour le pull Picpus, je l’ai entièrement refait d’une autre façon, sans aucune couture en top-down, cela évite des tas de fils à rentrer et sur des points très aérés, cela est un réel bonus !

En attendant, pour vous faire patienter, je vous présente ma dernière création, un châle tout léger en  Holst Garn Coast (j’adore cette qualité, toute douce, légère comme une plume, de très jolies couleurs, elle passe à la machine et les pelotes sont très généreuses en métrage pour un prix vraiment raisonnable !)

Il est tricoté de gauche à droite et si vous savez maîtriser les rangs raccourcis, pas besoin d’être experte pour le réaliser, j’ai détaillé pratiquement tous les rangs….

Voici un lien très très pratique et très bien fait pour comprendre les rangs raccourcis, vidéos réalisées par Astrante ; dans ce châle j’ai utilisé la méthode « wrap & turn », vous la trouverez en parcourant sa liste, profitez-en pour parcourir son site que j’aime beaucoup ! (Grand merci à toi au passage pour l’autorisation !)

2 pelotes de 50 gr de Holst Garn Coast , soit environ 700 m
aiguilles 3,75 mm.

4,00 €

 

Je reviens très vite pour vous montrer tout ce que j’ai tricoté cet été, j’ai quand même eu le temps de tenir mes aiguilles, sur les plateaux de concert entre autres lieux !

Au vert

Un petit week-end dans la campagne provençale m’a permis de prendre en photo un petit gilet tombé de mes aiguilles il y a déjà quelque temps.

L’année dernière, j’ai complètement craqué sur un abonnement de 3 mois au club de ma laine chérie : Madelinetosh, un vrai bonheur, l’impression de recevoir un cadeau à chaque fois que mon gentil facteur franchit ma porte, hihi !

À chaque fois, ce fut la surprise pour les coloris car lors de cet abonnement, on choisit une gamme de couleur (denses, naturelles ou claires), on sait seulement la qualité de laine qui arrivera…

J’ai donc reçu parmi d’autres, 3 écheveaux de Sport, couleur Jasper spécialement teinte pour le club, wouahhhh, elle est introuvable maintenant ! C’est un vert mâtiné de bruns clairs et de turquoise, trop trop joli et ce que j’aime, c’est que selon la lumière, les couleurs de Madeline vibrent et sont changeantes, vous avez donc droit à toute une série de photos !

À l’ombre :

Au soleil :

Gilet Vanadium de Lisa Mutch
3 écheveaux de Madelinetosh Sport
aiguilles circulaires n° 3,75

Cerise sur le gâteau pour les réfractaires à l’anglais : version française disponible !!!

Un vrai pied à tricoter, mes manches sont plus courtes car pas assez de laine…

Vous avez peut-être remarqué de jolies petites breloques dans mes cheveux et à mes oreilles, il s’agit de ravissantes créations de Lucie Tales, fille adorable bourrée de talent, qui réalise tous ses bijoux elle-même, j’ai là aussi craqué sur ces boucles :

Et ces épingles à chignon (ben voui, mes cheveux poussent et ils réclamaient à grands cris de quoi les habiller, hum, hum) :

Bannière de Lucie Tales

Je vous recommande chaudement de faire un tour sur son blog et du coup, de lire son article de jeudi qui défend la place des vrais créateurs dans la boutique Etsy qui commence à être envahie de pseudos-trucs sortis d’usine….

Bon week-end à tous et moi, je refile à la campagne !

Au vert

Un petit week-end dans la campagne provençale m’a permis de prendre en photo un petit gilet tombé de mes aiguilles il y a déjà quelque temps.

L’année dernière, j’ai complètement craqué sur un abonnement de 3 mois au club de ma laine chérie : Madelinetosh, un vrai bonheur, l’impression de recevoir un cadeau à chaque fois que mon gentil facteur franchit ma porte, hihi !

À chaque fois, ce fut la surprise pour les coloris car lors de cet abonnement, on choisit une gamme de couleur (denses, naturelles ou claires), on sait seulement la qualité de laine qui arrivera…

J’ai donc reçu parmi d’autres, 3 écheveaux de Sport, couleur Jasper spécialement teinte pour le club, wouahhhh, elle est introuvable maintenant ! C’est un vert mâtiné de bruns clairs et de turquoise, trop trop joli et ce que j’aime, c’est que selon la lumière, les couleurs de Madeline vibrent et sont changeantes, vous avez donc droit à toute une série de photos !

À l’ombre :

Au soleil :

Gilet Vanadium de Lisa Mutch
3 écheveaux de Madelinetosh Sport
aiguilles circulaires n° 3,75

Cerise sur le gâteau pour les réfractaires à l’anglais : version française disponible !!!

Un vrai pied à tricoter, mes manches sont plus courtes car pas assez de laine…

Vous avez peut-être remarqué de jolies petites breloques dans mes cheveux et à mes oreilles, il s’agit de ravissantes créations de Lucie Tales, fille adorable bourrée de talent, qui réalise tous ses bijoux elle-même, j’ai là aussi craqué sur ces boucles :

Et ces épingles à chignon (ben voui, mes cheveux poussent et ils réclamaient à grands cris de quoi les habiller, hum, hum) :

Bannière de Lucie Tales

Je vous recommande chaudement de faire un tour sur son blog et du coup, de lire son article de jeudi qui défend la place des vrais créateurs dans la boutique Etsy qui commence à être envahie de pseudos-trucs sortis d’usine….

Bon week-end à tous et moi, je refile à la campagne !

Brrrrrr

Un petit tricot pour adoucir les températures frisquettes de ce printemps paresseux, je ne sais pas si vous vous gelez les mains le matin, mais moi si !

Une paire de mitaines toutes douces demandées par ma fillotte, cela a remit mes neurones en position cogitation intense, voilà donc ce qui en est sorti :

Très très extensibles, donc taille unique, ça, c’est pratique, 26 cm de long mais on peut les faire plus courtes, du coup vous n’utiliserez qu’une pelote au lieu de deux de cette laine que j’ai utilisée pour la première fois : la Malabrigo Silky Merino, ici couleur Cape Code Grey. Vraiment très douce et légère, géniale sous les doigts à tricoter et à porter !

N’ayez pas peur des torsades, elles sont trompeuses…..ce sont des faussaires hihi ! Elles n’en ont que l’apparence !

Vous pouvez aussi les faire plus longues pour utiliser les 2 pelotes….

Elles pèsent 52 grammes.

Augmentations pas tout à fait classiques pour le pouce, allez, on s’amuse un peu !

Bientôt, ma Fleur n’aura plus les doigts gelés dans le petit matin parisien et moi, je ferai bien de m’en faire une paire.

Et pour celles qui ont chaud, ça peut être une idée de cadeau pour Noël prochain, heu…ben oui, quoi, il y en a qui ne font pas comme moi, elles engrangent tout au long de l’année, ça, j’admire, je rêve de le faire et j’en suis totalement incapable…

Le modèle Plaisance est disponible en français et en anglais sur Ravelry ou directement ici : 3,00 €.

Petit excercice à deux

Quand Mademoiselle C m’a proposée de tricoter ensemble un joli châle tout simple et facile, j’ai immédiatement dit oui ! Je venais de recevoir la laine que je lui avais achetée, c’était l’occasion idéale pour l’essayer :

Lumière Yarns, Blue Faced Leicester 2 ply

colori Acier

100 gr : 360 m

Quant à elle, Mademoiselle a choisi dans la même laine la couleur confetti qui porte si bien son nom !

Voici donc le fameux châle Shaelyn de Leila Raabe, modèle payant disponible sur Ravelry (ne me demandez pas de le traduire, je suis déjà très en retard pour d’autres traduction et je n’ai pas du tout du tout le temps en ce moment…)

Aiguille n° 4,5 pour le mien et cette couleur ! Houuuuu cette couleur, je suis in love !

quel bonheur d’avoir ceci sur les aiguilles, pas besoin de réfléchir, cerveau mis en mode automatique, j’adore, cela me repose de mes essais frénétiques pour le prochain Défi 13 qui a bien du mal à m’inspirer…

J’ai pu rajouter une cinquième répétition de la grille, tout en flippant et surveillant ma pelote du coin de l’oeil,  je n’avais aucune envie de défaire la bête si la laine venait à manquer pour l’achever, vous comprenez ça, j’en suis sûre ! Mais, mais, mais cette laine a été parfaite sous tous les angles, j’aurai même pu rajouter 2 rgs au motif final …

Ce KAL fut réalisé à toute vitesse, nous sommes trop fortes héhé !!

Je suis heureuse d’avoir tricoté en duo avec ma si chouette et douée Mademoiselle C, et d’avoir ainsi testé sa laine si jolie et je vous assure que je ne vais pas en restée là, lisez ceci et vous comprendrez !

Tempête Porte des Lilas

Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous…..Ahhhhhh, merci Marianne, quelle bonne idée tes neurones ont eu en te mettant cette chanson de Gainsbourg dans la tête ! voilà un joli titre pour mon nouveau châle !

Plein de petits trous agrémentent ce châle doudou et tout léger de forme un peu bizarroïde, commencé avec une bande de point mousse, j’avais une idée en tête et comme souvent dans mes créations, elle a évolué au fur et à mesure pour finir en triangle un peu asymétrique.

À peine aperçu sur mes épaule lors d’un apéro-tricot (ça, je vous en parlerai bientôt, ici à Avignon, on boit des bières en tricotant tous les 15 jours…), Marianne a bondi en disant « je le veux » ! Ouiiiii, tu seras ma knit-testeuse ! Vous pouvez courir admirer sa version !

petit édit : Marianne dit l’avoir vu lors d’un concert de pianos (oui, un s à piano car il y en avait 2) que nous avions organisé à l’aube ou presque sur la place du Palais des Papes, ben ça…je croyais que c’était au pub…bon, faut dire que l’on se voit souvent…J’avais peut-être bu trop de bières ce jour là, hum, hum…

Bon, bon, ce n’est pas le tout d’inventer des modèles, il faut les écrire proprement, les traduire en anglais et faire évidemment des photos sympas, c’est là que cela se corse, car le jour où tout est prêt, où le chéri est dispo, gniiiiiiii, le mistral décide de faire des siennes et pas dans la demi-mesure, celles qui vivent sous ses assauts me comprendront !

   

   

 ……..

Nous finissons par plier et battre en retraire

Ouf, ça décoiffe carrément !!

Retour dans mon atelier, quelques bouts de scotch m’aideront bien hum, hum :

Châle Porte des Lilas

2 écheveaux de Malabrigo Lace couleur Azul profundo
aiguilles n° 4

douceur absolue

4,00 € en français & in english

re-édit : non, non, je n’oublie pas le Picpus, je m’aplatis en excuse surtout pour une adorable qui m’envoie des bisous à la violette !