Petit excercice à deux

Quand Mademoiselle C m’a proposée de tricoter ensemble un joli châle tout simple et facile, j’ai immédiatement dit oui ! Je venais de recevoir la laine que je lui avais achetée, c’était l’occasion idéale pour l’essayer :

Lumière Yarns, Blue Faced Leicester 2 ply

colori Acier

100 gr : 360 m

Quant à elle, Mademoiselle a choisi dans la même laine la couleur confetti qui porte si bien son nom !

Voici donc le fameux châle Shaelyn de Leila Raabe, modèle payant disponible sur Ravelry (ne me demandez pas de le traduire, je suis déjà très en retard pour d’autres traduction et je n’ai pas du tout du tout le temps en ce moment…)

Aiguille n° 4,5 pour le mien et cette couleur ! Houuuuu cette couleur, je suis in love !

quel bonheur d’avoir ceci sur les aiguilles, pas besoin de réfléchir, cerveau mis en mode automatique, j’adore, cela me repose de mes essais frénétiques pour le prochain Défi 13 qui a bien du mal à m’inspirer…

J’ai pu rajouter une cinquième répétition de la grille, tout en flippant et surveillant ma pelote du coin de l’oeil,  je n’avais aucune envie de défaire la bête si la laine venait à manquer pour l’achever, vous comprenez ça, j’en suis sûre ! Mais, mais, mais cette laine a été parfaite sous tous les angles, j’aurai même pu rajouter 2 rgs au motif final …

Ce KAL fut réalisé à toute vitesse, nous sommes trop fortes héhé !!

Je suis heureuse d’avoir tricoté en duo avec ma si chouette et douée Mademoiselle C, et d’avoir ainsi testé sa laine si jolie et je vous assure que je ne vais pas en restée là, lisez ceci et vous comprendrez !

Fleur de sel

Non, non, je ne vous fais pas un reportage sur la fleur de sel (quoique c’est un condiment que j’adore), mais sur une autre chouette fille qui fête son blog-anniversaire. C’est une expat qui respire l’air de nos amis anglais si doués pour fabriquer de belles laines, allez voir son blog, elle vous propose de gagner de jolis écheveaux issus du travail de producteurs de sa région !

Un clic sur ce lien : Fleur de sel

Merci m’zelle pour ce beau cadeau !

Défi 13 #3

Ahem….copieuse….Voilà un sujet alléchant pour un défi 13 !

Évidemment, comme d’hab, pas beaucoup de temps pour cogiter un truc qui sortirai des sentiers battus, alors j’ai fait ma feignasse, huhu !

Je suis tombée raide in love (enfin, je l’étais déjà) d’une fille trop douée et vraiment cool dans ce monde youuuuchérijesuisstylistedoncfautquej’ail’airunpeubeaucoupbarré(e)surlesbords, vous voyez ben ce que je veux dire là…..En regardant sur Arte (il n’y a que là où l’écran m’attire, c’est pratiquement la seule chaîne qui me sied) le reportage sur les heures d’avant un défilé et bang ! Que vois-je ? des jeans tout bleached (passés à l’eau de javel en faisant des tas de plis dans tous les sens) rouges ! Ouaich, allez-vous dire, ça sent le revival années 70, voire le jean bien craspec des années 80 (ah, je me souviens, c’était totalement immonde ce truc style jean délavé trop moche, yeurk !), mais là, rien à voir, c’est top classe :

Défilé Isabel Marant

Puis, que vois-je encore ? Quelques filles s’y mettent, dont Peggy qui n’est pas sérieuse et Anaïck, vous savez, elle qui a une souris dans son dressing, alors je me jette à l’eau (de javel, ouais, hum, c’est nul…). Mmmm, c’est bien joli tout ça, mais quel jean vais-je sacrifier sur l’autel de ma fashion envie ? Je fouille dans mon tas (oui, j’en ai un tas, je les garde très très longtemps, mes jeans chéris) et je tombe sur un Kookaï en velours bleu pétrole que je ne mets pas très souvent because couleur peu portable pour moi (je n’ai rien pour aller avec, rendez-vous compte), je m’arme d’un tas d’élastiques et je torture ce pauvre jean dans tous les sens avant de le plonger dans une trempette d’eau plus eau de javel, heu…je dirai eau de javel plus eau, c’est plus juste. Je le laisse à son sort environ 1 heure, le temps de tricoter quelques rangs ; quelle ne fût pas ma surprise en jetant un oeil sur ma tambouille…..Rose !!! Le truc a viré au rose, il faudrait même dire saumon, mais ça, je ne peux pas, c’est trop laid, on va dire nude pour être in the wind, ben voilà, j’ai un nouveau jean nu, et je suis contente, les traces du martyr de mon jean sont relativement discrètes, avec cette couleur, c’est parfait !

Bémol : chéri trouve ça totalement moche….Pas grave, je suis forte, j’assume ! Hihi !

Je n’en reste pas là, c’est un peu trop facile comme participation à ce défi, je rajoute donc un sac vu et revu depuis des siècles, le fameux cabas de Vanessa :


sac Vanessa Bruno

Bon, je ne l’ai pas fabriqué spécialement pour ce défi, j’avoue que je l’ai en stock depuis quelques temps, mais comme je ne l’ai jamais montré, c’est l’occasion idéale non ?

Tissu extérieur : coton d’ammeublement (2 €/m en 240….) trouvé au marché de la Plaine de Marseille il y a des lustres, ruban paillettes déniché chez Cultura, tissu intérieur beau, bien plus beau et bien plus cher, américain, en stock depuis plus que des lustres et trouvé je pense chez Bouillon de Couture.

Je suis assez fière du mien, l’est bien plus beau que l’original (pas doublé, que du biais pour cacher les coutures, bof, bof) !

  

Même mes ongles ont trouvé le vernis de la mort pour ne pas être en reste ! Je suis sûre qu’un autre truc nu autour de mon cou n’aura pas échappé à certaines….

Lui, pas copié, nouvelle créa bientôt en ligne qui fut peaufinée après un premier jet tout simple :

et bing !, Que vois-je encore ? Copié ! Si si, et par qui ? Mariaaaaannnne !! Fais gaffe, j’ai un avocat super fortiche !!!!! Meuh, non, c’est juste le début de la gloire, hem, hem …..(ça y est, je me la pète…)

Et maintenant, vous pouvez filer voir toutes les vilaines copieuses !

Oooohhh

Vraiment oui, bien de quoi se réjouir ! Nous autres, pauvres petites françaises, étions bien pauvres question tricot, peu d’intérêt en général sur la chose, considéré encore par moult gens comme ringard et réservé aux ménagères…..Vous voyez ce que je veux dire ! Bien sûr, les temps commencent à changer, les plasticiens s’en emparent, le tricotag s’invite en ville, les médias lorgnent un peu de ce coté de temps en temps, enfin bref, je ne vais pas philosopher sur la question, c’est juste une petite intro pour vous annoncer (certaines sont sûrement déjà au courant) la naissance d’un chouette, même très chouette, webmag qui ne se consacre qu’à ça ! (Je rassure les non comprenantes de la langue de Ravelry que tout est en français, huh, huh)

Créé il y a peu par trois filles géniales : Bintou, Caroline et Élise. Cette équipe de choc vous offre un superbe cadeau, que dis-je, de superbes lots à gagner, courrez dévorer leurs articles et particulièrement celui-ci, vous ne serez pas déçues !

Et puisque je suis dans l’info, de nouveau Mademoiselle C vous offre un cadeau pour son blog anniversaire, un ravissant col tricoté par ses petits doigts dans une laine évidemment sublime !

Un petit clic sur cette image pour s’y rendre !

Ma photo

crédit photo : Mademoiselle C

Bonne chance à vous !

Tempête Porte des Lilas

Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous…..Ahhhhhh, merci Marianne, quelle bonne idée tes neurones ont eu en te mettant cette chanson de Gainsbourg dans la tête ! voilà un joli titre pour mon nouveau châle !

Plein de petits trous agrémentent ce châle doudou et tout léger de forme un peu bizarroïde, commencé avec une bande de point mousse, j’avais une idée en tête et comme souvent dans mes créations, elle a évolué au fur et à mesure pour finir en triangle un peu asymétrique.

À peine aperçu sur mes épaule lors d’un apéro-tricot (ça, je vous en parlerai bientôt, ici à Avignon, on boit des bières en tricotant tous les 15 jours…), Marianne a bondi en disant « je le veux » ! Ouiiiii, tu seras ma knit-testeuse ! Vous pouvez courir admirer sa version !

petit édit : Marianne dit l’avoir vu lors d’un concert de pianos (oui, un s à piano car il y en avait 2) que nous avions organisé à l’aube ou presque sur la place du Palais des Papes, ben ça…je croyais que c’était au pub…bon, faut dire que l’on se voit souvent…J’avais peut-être bu trop de bières ce jour là, hum, hum…

Bon, bon, ce n’est pas le tout d’inventer des modèles, il faut les écrire proprement, les traduire en anglais et faire évidemment des photos sympas, c’est là que cela se corse, car le jour où tout est prêt, où le chéri est dispo, gniiiiiiii, le mistral décide de faire des siennes et pas dans la demi-mesure, celles qui vivent sous ses assauts me comprendront !

   

   

 ……..

Nous finissons par plier et battre en retraire

Ouf, ça décoiffe carrément !!

Retour dans mon atelier, quelques bouts de scotch m’aideront bien hum, hum :

Châle Porte des Lilas

2 écheveaux de Malabrigo Lace couleur Azul profundo
aiguilles n° 4

douceur absolue

4,00 € en français & in english

re-édit : non, non, je n’oublie pas le Picpus, je m’aplatis en excuse surtout pour une adorable qui m’envoie des bisous à la violette !